Ulrika Susanna Longo

Maître de conférences

Faculté des Langues

Enseignants - Maître de conférences

Coordonnées

Courriel
ulrikasusanna.longo@univ-lyon3.fr

Responsable Master Communication Internationale des Entreprises et des Administrations

Fonctions

Maître de conférences HDR de langue, littérature et civilisation italiennes
Responsable du Master LEA Communication Internationale des Entreprises et des Administrations
Co-responsable de l'axe "Circulation des idées" de l'Institut de Recherches Philosophiques de Lyon

Enseignement et recherche

Section CNU
14 - LANGUES ET LITTÉRATURES ROMANES : ESPAGNOL - ITALIEN - PORTUGAIS - AUTRES LANGUES ROMANES
Domaines d'enseignement
Études italiennes
Disciplines enseignées
langue, littérature et civilisation italiennes
Responsable de formation
Responsable des cours
Thèmes de recherche
1) la réception des classiques aux XIVe-XVIe siècles dans la littérature italienne 2) culture antiquaire, encyclopédisme, récits de voyage et littérature savante à la Renaissance 3) Italien et néo-latin aux XVe-XVIe siècles: traductions, retro-traductions et autorialité des traducteurs au Quattrocento
Centre de recherche
Institut de Recherches Philosophiques de Lyon
Habilitation à diriger des recherches
oui
Curriculum Vitae
Formée à Rome (La Sapienza) et à Paris (École des Hautes Études en Sciences Sociales)
Maître de conférences à Lyon 3 depuis 2000
Habilitée à Diriger les Recherches depuis 2014

DERNIÈRES PUBLICATIONS :
 

« Un tyran exemplaire. Lecteurs et traducteurs des Lettres de Pseudo-Phalaris au Quattrocento », Bibliothèque d’Humanisme et Renaissance, 83/2, 2021, p. 333-358.

« Primitivisme et nudité : l’homme demi-nu aux origines de la civilisation », Peintures et figures du nu dans la littérature de l’Antiquité à la Renaissance, ed. E. Séris, Tours-Rennes, Presses universitaires F. Rabelais et Presses universitaires de Rennes, coll. « Renaissance emblématique », 2022, p. 135-146.

« Un paradigme primitiviste au XVIe siècle : récits italiens de peuples des îles », Pré-histoires de l’anthropologie, M. Clément et P. Girard (eds.) Paris, Garnier, 2022, p. 129-144.

« Imaginaire primitiviste et fondation de nouveaux savoirs : l’évocation de l’humanité primitive dans les œuvres philosophiques d’Alessandro Piccolomini », La Renaissance des origines. Commencement, genèse et création dans l’art des XVe et XVIe siècles, S. Hendler, F. Métral et Ph. Morel (eds.), Turnhout, Brepols, 2021, p. 149-163.

« Giocosa, fantastica, erudita : la geografia del Morgante (e di una possibile fonte del viaggio di Rinaldo ed Astarotte) », Chroniques italiennes 38 (1/2020), Dossier : Le Morgante de Pulci entre « camera » et « piazza », éd. M. Residori, p. 113-140.

« La représentation des origines de la civilisation chez Francesco Patrizi de Sienne », Revue des sciences philosophiques et théologiques 102, 2, aprile-giugno 2018, Dossier : « Usage de l’histoire en politique au XVIe siècle (France, Italie) », ed. D. Couzinet, p. 205-220.