09300023 - Civilisation transversale Master 2 LCE

Crédits ECTS 4
Volume horaire total 21
Volume horaire CM 21

Responsables

Contenu

La première mondialisation des Ibériques à l’aube des temps modernes : contacts, échanges et circulations entre les différentes parties du monde
La mondialisation ne recouvre pas seulement la dimension économique que nous lui connaissons actuellement. Ses origines remontent à l’époque moderne, lors du grand désenclavement planétaire, lorsque les Portugais suivis des Espagnols mettent en contact, pour la première fois, les différentes parties du monde entre elles. Les voyages de découverte de Vasco de Gama et de Christophe Colomb à la fin du XVe siècle augurent en effet de profonds bouleversements à l’échelle de la planète : désormais l’Europe, l’Amérique et l’Asie vont connaître des périodes d’échanges et de contacts durables à l’origine de la première mondialisation que les Ibériques mettent en place. Ces échanges recouvrent différents aspects : économiques, mais surtout culturels, scientifiques et religieux.

Il s’agira dans ce séminaire de retracer, dans un premier temps, les grandes lignes événementielles de ce désenclavement planétaire : les voyages de découverte des Ibériques (en contextualisant au préalable l’importance du XVe siècle européen et asiatique), puis la conquête, la colonisation et l’exploitation des Amériques et ses tentatives en Asie, afin d’étudier, dans un deuxième temps, la nature et les enjeux des échanges qui se produiront alors entre l’Europe, l’Amérique et l’Asie : l’émigration, le métissage, les échanges commerciaux, les transferts culturels (artistiques, littéraires mais aussi alimentaires), scientifiques (médecine, cartographie par exemple) et religieux (évangélisation et syncrétisme).

Nous nous interrogerons donc, dans ce séminaire, sur la notion de mondialisation, sur les différents types de circulations de biens, de personnes et d’idées entre les continents, tout en élargissant notre champ de vision et d’analyse grâce à un regard décentré sur l’Asie et l’Amérique que nous considérons comme des acteurs à part entière de ce phénomène.

Bibliographie

Bibliographie indicative :
  • Bertrand, Romain, L’Histoire à parts égales. Récits d’une rencontre Orient-Occident. XVIe-XVIIe siècle, Paris, Seuil, 2011.
  • Boucheron, Patrick, Histoire du monde au XVe siècle, Paris, Fayard, 2009.
  • Brook, Timothy, Le Chapeau de Vermeer. Le XVIIe siècle à l’aube de la mondialisation, Paris, Payot, 2010.
  • Chaunu, Pierre, Conquête et Exploitation des nouveaux mondes, Paris, PUF, 1977.
  • Grataloup, Christian, L’Invention des continents. Comment l’Europe a découpé le monde, Paris, Larousse, 2009.
  • Gruzinski, Serge, Les quatre parties du monde. Histoire d’une mondialisation, Paris, La Martinière, 2004.
  • Gruzinski, Serge, L’Aigle et le Dragon. Démesure européenne et mondialisation au XVIe siècle, Paris, Fayard, 2012.
  • Sallmann, Jean-Michel, Le désenclavement du monde. 1200-1600, Paris, Payot, 2011.
  • Sloterdjik, Peter, Le Palais de cristal. À l’intérieur du capitalisme planétaire, Paris, Maren Sell, 2006.
Des documents complémentaires et des références bibliographiques spécifiques seront mis en ligne sur Moodle.

Contrôles des connaissances

Contrôle continu.