• Communication,
  • Etudiants,
  • Langues,
  • International,

La Faculté des Langues aux couleurs du Maroc

Publié le 14 septembre 2021 Mis à jour le 20 mai 2022

Tout au long de l'année universitaire 2021-2022, la Faculté des Langues de l’Université Jean Moulin Lyon 3 portera les couleurs du Maroc.

Prix Caméléon, rencontres, conférences… Plusieurs évènements organisés par le département des études arabes en collaboration avec la Bibliothèque Universitaire, prendront place au sein de l’Université.

À cette occasion, la promotion 2021-2022 portera le nom d'Averroès.
 

► AGENDA

Jeudi 30 septembre 2021 à 18h

CÉRÉMONIE DE REMISE DU PRIX CAMÉLÉON IRLANDE ET LANCEMENT DU PRIX CAMÉLÉON MAROC

CÉRÉMONIE DE REMISE DU PRIX CAMÉLÉON 2020
Ouverture de la cérémonie par Eric Carpano, Président de l’Université Jean Moulin Lyon3
Remise du Prix
Débat littéraire sur le roman vainqueur, la littérature irlandaise et la question de la traduction, modération par Vanina Jobert et Marion Bourdeau
Musique traditionnelle irlandaise
 
LANCEMENT DU PRIX CAMÉLÉON 2021
Mot du directeur des BU
Mot du doyen de la faculté des langues
Zoom sur les trois livres finalistes et leur place dans la littérature marocaine
Présentation du métier de traducteur par Yves Gonzales, traducteur de roman arabe
Être jeune au Maroc : témoignage d'un étudiant marocain
Quiz sur la culture marocaine
Cocktail musical (musique traditionnelle marocaine) et remise des trois ouvrages aux 100 jurés étudiants
 

Salle d'actualités de la bibliothèque universitaire | Manufacture des Tabacs

Mardi 23 novembre 2021 de 14h à 16h

LES VARIÉTÉS D'ARABE DANS LES JOURNAUX NUMÉRIQUES MAROCAINS

Par Rosa PENNISI (Linguiste, CNRS/IREMAM)

Portrait Rosa Pennisi Les journaux numériques marocains montrent de nombreuses expériences éditoriales qui véhiculent des usages différents de la langue arabe. Cette communication analysera l’émergence des variétés intermédiaires de l’arabe dans la production écrite formelle que l’on peut observer à partir de trois journaux numériques (Alakhbar, Hespress et Goud). Le passage à l’écrit de l’arabe marocain donne lieu à l’émergence de formes mixtes d’arabe qui est, au Maroc, un phénomène plus visible et récurrent dans la sphère du numérique.




Amphi G | Manufacture des Tabacs
Mercredi 1er décembre 2021 de 14h à 16h

LA PLACE DE LA CULTURE DANS LE MODÈLE MAROCAIN DU VIVRE-ENSEMBLE

Par Abdallah BOUSSOUF (Historien)

Monsieur Boussouf ANNULÉ - REPORTÉ
La culture marocaine se distingue par sa nature multiple et ses divers affluents, ce qui la rend porteuse d'éléments fondamentaux qui lui permettent d’apporter des réponses aux défis culturels qui se posent sur la scène mondiale. Pour préserver ce modèle du vivre-ensemble, la culture joue un rôle important dans la diffusion et la transmission des valeurs de dialogue et d’ouverture.

Manufacture des Tabacs
Jeudi 2 décembre 2021 de 18h à 20h

SOIRÉE CULTURELLE ET LITTÉRAIRE

18h: Ouverture de la soirée par le vice-président en charge des Relations Internationales

18h05: Mot de Monsieur JIBRAILI, Consul Général du Maroc à Lyon

18h10: Mot de Madame LENDENTU, Doyen de la Faculté des Lettres

18h15: Présentation de la culture marocaine par Monsieur BOUSSOUF, Secrétaire Général du Conseil de la Communauté Marocaine à l'Étranger (CCME)

18h45: Intervention d'une étudiante "Etre jeune au Maroc"

19h: Lectures de poèmes dans les deux langues par Messieurs Mohammed AMRAOUI et Miloud GHARRAFI avec accompagnement musical du groupe Dialek

19h20: Démonstration de calligraphie par Monsieur IDALI

19h50: Quizz sur la culture Marocaine

20h: Clôture musicale par le groupe Dialek

Auditorium Malraux | Manufacture des Tabacs
Mercredi 19 janvier 2022 - 18h-20h

PROJECTION FILM DOCUMENTAIRE

Dans tes Yeux, Je vois mon Pays ; de Kamal HACHKAR
Projection du film, puis suivi d'un débat avec le réalisateur. 

Kamal HACHKAR   Dans tes Yeux, je vois mon Pays
Neta et Amit sont deux artistes vivant à Jérusalem. Dans la vie comme sur scène, ils explorent leur identité en examinant les liens qui les attachent à leur pays d'origine. Revisiter leur héritage musical judéo-marocain leur offre un moyen de guérir les blessures de l'exil portées par leurs parents. 


► Découvrez le dossier de presse du film 


Auditorium Malraux | Manufacture des Tabacs
Lundi 14 février 2022 de 14h à 16h

LA MUSIQUE GNÂWA AU MAROC : UN SIECLE DE RECHERCHE

Par Jean-François CLÉMENT (Historien)

Jean-François Clément Des éléments de la population noire présente au Maroc, non pas autochtone, mais originaire d’Afrique subsaharienne ont inventé, à des dates inconnues, une pratique musicale initialement thérapeutique. Ils ont aussi créé, mais au Maroc, un instrument à trois cordes pincées dont il n’existe pas exactement d’équivalent en Afrique noire. Il en est de même de leurs rythmes et de leurs mélodies qui comportent cependant quelques mots empruntés à diverses langues africaines. Un rituel composé de deux phases a été mis en place par des créateurs inconnus, toujours à des dates inconnues, avec des chants évoquant des entités censées venir pacifier des personnes possédées par des esprits sans toutefois procéder à une expulsion de ceux-ci.
Depuis une cinquantaine d’années, ce groupe a rapidement évolué, le rituel à fin thérapeutique se transformant en spectacle de show biz pour des festivals attirant de simples spectateurs, puis ce public disparaît parfois afin de réaliser en studio et donc sans aucun public des CD de qualité destiné au marché national et de plus en plus au marché mondialisé. Ce qui pose d’autres questions en raison des hybridations entre gammes modales et tonales.
La recherche sur ces groupes présents dans plusieurs régions du Maroc, également en Algérie et en Tunisie, fut d’abord menée par des ethnologues en quête de symbolisme. Puis des sociologues et des politistes, totalement indifférents à ces recherches ethnologiques, cherchèrent à préciser les finalités politiques, éventuellement religieuses, de ces manifestations. Arrivèrent des psychiatres et des psychanalystes, puis, au XXIe siècle, on vit des linguistes, des musicologues et des cogniticiens chercher à comprendre les réactions internes présentes dans les cerveaux des musiciens, danseurs et auditeurs.
On a là un des aspects de la mondialisation en cours qui se développe dans une très grande complexité en raison de multiples interactions causales fonctionnant en boucle et obligeant d’abandonner toute vision simpliste, car seulement monocausale.
 

Amphi P | Manufacture des Tabacs

Mardi 15 mars 2022 de 15h à 17h

LE ROMAN MAROCAIN D'EXPRESSION FRANÇAISE ET LE RETOUR DU TEXTE


Par Ali IBRAHIM (Critique littéraire et traducteur)

Ali Ibrahim Le roman marocain d’expression française représente un phénomène littéraire très significatif. Le Maroc narré en constitue le contenu et le français n’en est pas que la forme. Il sera question de trois romans :

  • Le partage du monde de Kébir Mustafa Ammi (Gallimard, 1999).
  • Pollens de Mahi Binebine (Fayard, 2002).
  • Le fond de la jarre de Abdealltif Laâbi (Gallimard, 2002).



Salle 006 | Manufacture des Tabacs

Jeudi 31 mars 2022 de 14h à 16h

LA PLACE DE LA CULTURE DANS LE MODELE MAROCAIN DU VIVRE-ENSEMBLE

Par Abdallah BOUSSOUF

Monsieur Abdallah BOUSSOUF ANNULÉ

La culture marocaine se distingue par sa nature multiple et ses divers affluents, ce qui la rend porteuse d'éléments fondamentaux qui lui permettent d’apporter des réponses aux défis culturels qui se posent sur la scène mondiale. Pour préserver ce modèle du vivre-ensemble, la culture joue un rôle important dans la diffusion et la transmission des valeurs de dialogue et d’ouverture.


Amphi K | Manufacture des Tabacs






Cérémonie de remise des prix du Prix Caméléon

Programme à retrouver ici

Manufacture des Tabacs

Vendredi 17 juin 2022 à 17h

CÉRÉMONIE DE REMISE DES DIPLÔMES DE MASTER 

► Toutes les informations sur l'actualité concernée

Manufacture des Tabacs
Contact :
Thématiques :
Communication; Etudiants; Langues; International