• Langues littératures et civilisations étrangères,
  • Recherche,

Au temps des Borgia

Publié le 10 octobre 2014 Mis à jour le 10 octobre 2014
Dans l'imaginaire collectif, le nom des Borgia rime avec corruption, népotisme, orgies, inceste, meurtres... Cette légende noire est née dès l'avènement du pape Alexandre VI Borgia en 1492.
Sans doute tient-elle à la personnalité flamboyante de ce souverain pontife, habile à distribuer charges et honneurs
au gré de ses intérêts, qui mène une vie de prince,
affiche son goût pour les courtisanes et œuvre politiquement pour assurer l'avenir de ses enfants, dont César, condottiere ambitieux et impitoyable, et la belle Lucrèce.
Mais la légende des Borgia est aussi liée à la fin de la Renaissance italienne, marquée par les guerres d'Italie et la voix puissante du moine Savonarole dénonçant la corruption de l'Église romaine. Le temps des Borgia, c'est enfin celui d'une floraison artistique exceptionnelle avec Pinturicchio, Antoniazzo Romano, Mantegna, Signorelli, Léonard de Vinci, Michel-Ange et Raphaël.

Marie VIALLON est Professeur des Universités à l'Université Jean Moulin Lyon 3

Gallimard - Collection Découvertes - 8,90 €

Mise à jour : 10 octobre 2014