• Témoignage,
  • Vie Etudiante,

Portrait | Maria ROKITA

Publié le 17 décembre 2021 Mis à jour le 17 décembre 2021
Portrait étudiant
Portrait étudiant

Maria ROKITA, Etudiante en Licence 3 LLCER Trilangue Anglais-Espagnol et Russe

Pouvez-vous vous présenter et nous expliquer votre parcours ?

Je m’appelle Maria, j’ai 22 ans et je suis étudiante en troisième année de LLCER Trilangue Anglais-Espagnol-Russe. Originaire de Pologne, j’ai déménagé à Lyon il y a trois ans, car j’avais auparavant fait déjà un an d’échange interculturel en France et j’ai décidé de revenir pour mes études supérieures.

Pourquoi avoir choisi ce cursus ; la Licence Trilangue ?

Puisque j’ai toujours voulu étudier quelque chose en lien avec les civilisations et les cultures étrangères, j’ai intégré la Licence LLCER Trilangue. C’était l’ouverture aux trois langues étrangères tout en restant dans le domaine des sciences sociales, ainsi que l’obligation d’effectuer deux stages et une promotion de seulement 36 personnes au départ qui m’ont convaincue de choisir cette licence.

Quels sont vos objectifs après cette Licence ?

Honnêtement, je ne sais pas encore ce que j’aimerais faire après cette licence. Si je suis admise, je voudrais intégrer un master en gestion de projets interculturels pour pourvoir travailler dans des organismes internationaux et faire de la médiation interculturelle. Sinon, je partirais peut-être à l’étranger pour travailler et découvrir le monde.

Avez-vous une passion ou une activité extrascolaire à partager avec nous ?

Quand j’ai du temps libre (ce qui est rare étant étudiante de Trilangue), je passe du temps avec mes amis, je regarde beaucoup de films et je lis des livres. Je suis une grande passionnée de langues et cultures étrangères, donc dès que je peux je pars en voyage. 

Parlez-nous d’un engagement que vous avez à l’extérieur de l’Université (vous êtes très engagée dans du bénévolat ? vous travaillez dans une association à côté de vos cours ?)

Depuis 5 ans je suis bénévole de l’association AFS Vivre Sans Frontières qui prône une meilleure entente entre les cultures à travers de programmes d’échanges internationaux et interculturels. Ainsi, je m’occupe du suivi et de la formation de jeunes étrangers en échange en France. À côté de cela et de mes études je travaille en tant que consultante pour une entreprise chargée d’aider des lycéens Polonais à partir en études supérieures à l’étranger.