• Recherche,

Tables Rondes | Le métier de l’archiviste et la philologie linguistique - Master Recherche Linguistique et Dialectologie (PPP)

Publié le 1 octobre 2018 Mis à jour le 15 octobre 2018

Le Département de Linguistique de l’Université Jean Moulin Lyon 3 a le plaisir de vous inviter à une série de tables rondes portant sur « Le métier de l’archiviste et la philologie linguistique » dans le cadre du Master Recherche Linguistique et Dialectologie, et de l’enseignement PPP (Projet Professionnel Personnalisé).

Programme


Séance 1 (26/09) : La philologie entre tradition et innovation : des documents linguistiques aux archives
Nous proposons pour la première séance de l’enseignement PPP (Projet Professionnel Personnalisé) d’initier les participants aux principes fondamentaux permettant de comprendre ce qu’est une ‘archive’ et de découvrir les univers professionnels correspondants. En partant des savoirs propres à la linguistique et à la dialectologie (la langue des documents étudiés, leur localisation, leur datation, etc.), nous examinerons ce qu’implique la matérialité d’une archive : que signifient dépôt, conservation, classement, communicabilité ou encore valorisation des archives, mais aussi qu’est-ce que la codicologie, la diplomatique, la paléographie. Dans un second temps nous présenterons les différents métiers qui relèvent du domaine des archives, en décrivant les formations, les modes de recrutement et les missions propres à chaque profession.

Séance 2 (03/10) : Qu’est-ce qu’un archiviste ? Les principales activités de l’archiviste et le patrimoine
Après avoir présenté les principaux aspects de l’organisation juridique et professionnelle des archives en France, nous proposons pour la deuxième séance du PPP de décrire plus précisément les activités dont les archivistes sont en charge. Il s’agira de comprendre les différents éléments de la chaîne archivistique et leurs enjeux (du traitement des archives à l’animation culturelle, mais aussi la collecte, le classement, la conservation, la communication, ou encore la valorisation), en essayant de hiérarchiser ces tâches selon les statuts professionnels. Nous aborderons également les problèmes liés à l’arrivée du numérique, qui modifie les modes d’archivage et de consultation, et l’aide à la recherche qui est une orientation majeure des institutions en charge de la conservation des archives.

Séance 3 (10/10) : Table ronde  : Les Archives départementales et métropolitaines : gestion et valorisation d’un patrimoine.
Cette conférence aura lieu en présence de Bruno Galland, archiviste paléographe, Conservateur général du patrimoine, directeur des Archives du département du Rhône et de la métropole de Lyon, Professeur associé à Sorbonne Universite.

Séance 4 (17/10) : Table ronde : L’évaluation et la sélection des archives numériques : peut-on tout conserver ? Doit-on tout conserver ? Cette table ronde aura lieu en présence de Céline Guyon, Maître de conférences associée à l’Enssib, Consultante en Assistance Maîtrise d’Ouvrage dans le domaine de la gestion des données et de l’archivage électronique, Vice-présidente de l’Association des archivistes français.

Séance 5 (24/10) : Table ronde sur la philologie vue d’Italie : ordonnément et gestion des archives en Italie. Administration publique et privée

Modérateur : Vincent Surrel

Vincent Surrel est enseignant vacataire à l’UJM Lyon 3 et Doctorant en Sciences du Langage à l’Univ. Paris 8 & à l’École Nationale des Chartes, Paris – Dir. Michela Russo & Frédéric Duval CNRS UMR 7023 SFL Université Paris 8 & EA 3624 « Centre Jean-Mabillon », École Nationale des Chartes, Paris.

Enseignants et étudiants sont cordialement invités à participer sur inscription et en fonction des places disponibles.

Contact :
Michela Russo : michela.russo@univ-lyon3.fr :
Thématiques :
Recherche