• Langues,

Actes de la journée d’études des doctorants du 10 juin 2005 N°2

Publié le 28 novembre 2008 Mis à jour le 4 mars 2009
actes de la journée d'études des doctorants

actes de la journée d'études des doctorants

Ce recueil rassemble les interventions des participants à la deuxième journée d'études doctorales organisée le 10 juin 2005 par l'Atelier des doctorants en slavistique de Lyon 3 (ADSL3). Les étudiant(e)s engagé(e)s dans un travail de thèse y font part de l'état d'avancement de leurs recherches sous la forme d'un exposé suivi d'un débat avec le public constitué d'étudiants de 3ème cycle et d'enseignants du département d'Etudes Slaves de l'Université de Lyon 3. Julie Boulokhova poursuit son analyse du concept de "poMost'" (banalité, inauthenticité existentielle) dans une étude détaillée du pamphlet magistral composé par le grand symboliste D. Merezkovskij. Florence Corrado examine les rapports complexes, à la fois d'émulation et d'interprétation, qu'entretient le discours poétique des symbolistes avec la musique et ce fécond réceptacle de tous les possibles qu'est le silence. Svetlana Garziano, en mettant au jour tout un dense et subtil réseau de réminiscences culturelles dans le texte autobiographique de Nabokov, fait apparaître la déconcertante modernité du plus européen des écrivains russes du 20e siècle. Macha Robel se penche sur les contradictions de la Russie d'aujourd'hui, résolument entrée dans l'ère postsoviétique, mais sourdement travaillée par une certaine nostalgie pour un ordre social qui s'identifie idéal de justice et d'égalité. Laure Thibonnier enfin évoque la sinistre figure du tchékiste dans la littérature russe officielle des années 20 et 30, figure qui, de manière audacieuse, est présentée par les écrivains à la solde de la dictature comme le prototype de l'homme nouveau et l'éducateur idéal des futurs citoyens "soviétiques". Ces articles, dans leur apparente diversité thématique, s'articulent à une même réflexion sur les enjeux de la modernité russe et constituent, dans l'ensemble de leur démarche intellectuelle, une application concrète et pédagogiquement convaincante des "théorèmes" fondamentaux d'une recherche authentiquement scientifique.
Jean Claude LANNE
Directeur du Centre d'Études Slaves
André Lirondelle